Le Japon avec Tokyo Luxey : Shodoshima et Takamatsu

12/03/2017


Bonjour bonjour ! 

Voilà arrivé mon dernier article sur mon périple au Japon, entre Tokyo et Kagawa. L'occasion pour moi de revivre avec vous mes spots préférés à Shodoshima et Takamatsu :) 

A Shodoshima, il y en a pour tous les goûts ! Les amateurs de cinéma apprécieront la visite du studio Twenty Four Eyes, où a été tourné le remake moderne du film éponyme de 1954. Je n'avais pas vu le film (ni lu le livre de Sakae Tsuboi), mais j'ai quand même beaucoup apprécié ce studio à ciel ouvert, en bord de mer, dans lequel on peut se promener librement. 

Pour l'anecdote, nous venions de débuter la journée, et donc de prendre notre petit déjeuner à l'hôtel. Buffet à volonté, Estelle et moi nous en étions donnée à coeur joie. Arrivées au studio, une des activités proposées est de gouter au plateau repas typique servi dans le film, celui des élèves. Pain au sucre, orange glacée, café frappé et... soupe au curry et aux pois ! Le tout, à ingurgiter en 10 minutes chrono, car notre programme du jour était chargé. J'étais très gênée, mais je n'ai pas pu manger quoique ce soit ! 



Nous sommes ensuite allés profiter de la vue magnifique depuis le point culminant de l'île, Kankakei ! On y accède en téléphérique, et le trajet suspendu, entre les rochers, vaut rien qu'à lui le détour ! Nous avons admiré le paysage, mais à ce qu'il parait, la meilleure période est l'automne : toute la nature est alors rouge, jaune et orangée... un superbe spectacle (et une bonne raison de revenir pour moi !)

Notre téléphérique était rose, toute la team était très excitée pour moi (plus que moi ?) J'avais alors pris l'habitude d'entendre "PINKU DESU !" ("c'est rose"), et je crois que je suis toujours aussi enthousiaste de m'exclamer PINKU DESU dès que je vois un truc rose en France. 


Je garde de notre activité suivante un excellent souvenir. Le Shodoshima Olive Park a été une de mes visite préférée, toute en simplicité mais tellement sympathique ! Déjà, nous avons déjeuné un repas "à la Française" (= une pizza, LOL), mais après une semaine de poisson cru, je n'allais certainement pas refuser ces saveurs qui constituent la base de mon alimentation parisienne. Et c'était très bon ! Petit clin d'oeil à Maiko san, je pense à vous dès que je vois une bouteille de Tabasco ! 


Le site dispose de grands espaces surplombant la mer. Les fans de Kiki La Petite Sorcière, de Miyazaki, apprécieront particulièrement la reproduction de cette maisonnette (en vérité c'est un magasin de souvenirs), un clin d'oeil au film d'animation. 

Nous nous sommes également énormément amusé à faire nos photos "en vol", sur nos balais ! Réussir à toutes voler en même temps a été une vraie épreuve, on a fait tellement d'essais qu'on a fini par être très fatiguées de sauter dans tous les sens, sous un soleil de plomb et une chaleur très intense. 


Il ne faut pas que j'oublie de vous dire que l'Olive Park est, comme son nom l'indique, une oliveraie. On peut y acheter de l'huile d'olive, et des cosmétiques à base de cet ingrédient naturel. Mais le meilleur souvenir, c'est quand même le marque page plastifié, réservé aux plus chanceux. Pour pouvoir le créer, il faut d'abord trouver une double feuille d'olivier ! Nous avons pris la tache vraiment à coeur, et on a fouiné tous ensemble pendant un bon moment. Alors que j'allais abandonner, ayant l'impression démoralisante de chercher une aiguille dans une botte de foin, j'ai trouvé soudainement ma double feuille, donnant l'illusion d'un coeur parfait ! Quelle joie ! Ca n'a l'air de rien, mais j'étais très heureuse de trouver mon Graal. De tout ce que j'ai rapporté de mon voyage, ce marque page (avec ma feuille-coeur plastifiée) reste le souvenir que je chéris le plus. Estelle a aussi trouvé sa feuille, la cerise sur le gâteau ! 


Voilà un endroit du monde qu'il me tardait de découvrir : Angel's Road ! Cette suite d'îlots n'est accessible qu'à marée basse, et créé un chemin de sable qui s'enfonce dans la mer. Vu d'en haut, c'est sublime, et la tradition dit que de faire ce chemin main dans la main avec son amoureux porte bonheur. Estelle et moi avons résisté à l'envie de rendre cette ballade aussi romantique, à la place, on a crapahuté dans les rochers et sommes allées au bout du chemin. Il y avait un p'tit air des Goonies dans notre ballade, donc plus aventure que romance, et je crois que c'était aussi bien :D



Est venue l'heure de prendre notre dernier ferry pour rejoindre Takamatsu, la capitale de Kagawa, où nous attendait notre dernière visite, le Ritsurin Garden. 


Petit détour par la préfecture de Kagawa, bâtiment designé par l'architecte Kenzo Tange. Je le connaissais sans le connaître. M'intéressant peu à l'architecture, je n'avais jamais fait attention, mais c'est lui qui a designé le gymnase Yoyogi, que j'ai souvent admiré à Harajuku. On doit également à Kenzo Tange la mairie de Tokyo (les fameuses tours jumelles de Shinkuju depuis lesquelles on a une vue panoramique sur toute la ville), et, entre autre, l'immeuble Grand Ecran, place d'Italie à Paris. 


Le jardin Ritsurin fût notre dernière visite. J'étais à ce stade déjà gagnée par la mélancolie de la fin de voyage. Ca ne m'a pas empêché d'apprécier ce superbe jardin, l'un des plus grands du Japon, car il inclue le mont Shiun. Il se sépare en deux, un côté Occidental et un Oriental, et nous nous sommes concentrés sur ce denier. J'étais très heureuse de voir enfin de mes yeux ce joli pont si emblématique de Takamatsu, entouré de bassins, bosquets et de cascades. C'est un endroit superbe qu'il vous faut absolument visiter sur vous êtes dans la région ! 


Nous avons repris l'avion à Takamatsu pour rentrer à Tokyo - puis en France. Fin du rêve éveillé. Je tiens à remercier chaleureusement Tokyo Luxey, qui m'a invité à faire partie de ce voyage. Je veux aussi remercier Maiko san, notre guide-interprete, toujours là pour nous expliquer milles choses et traduire nos bêtises. Le voyage n'aura pas été le même sans elle. N'hésitez pas à la contacter si vous avez besoin d'une guide francophone au Japon ! Elle pourra vous accompagner un peu partout dans le pays, et elle rendra votre voyage plus facile et plus agréable. Je vous donne son e-mail : maikohiramoto@hotmail.com  

 Et finalement, merci aussi à Masahiro san et à son acolyte, dont le nom m'échappe, de nous avoir si bien guidé et de nous avoir fait découvrir Kagawa sous son meilleur jour. L'expérience a été formidable, de A à Z, grâce à eux tous ! 

Sincèrement, merci ! 

You Might Also Like

4 COMMENTAIRES

  1. Remind yourself that, despite your problems, you are a unique, special, and valuable person, and that you deserve to feel good about yourself. You are, after all, a miracle of consciousness, the consciousness of the universe. Identify and challenge any negative thoughts about yourself such as ‘I am loser’, ‘I never do anything right’, or ‘No one really likes me’

    RépondreSupprimer
  2. ça me donne encore plus envie de visiter le japon, je pense que j'irai là bas quand je serai plus grande, il y a des paysages splendides !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

    RépondreSupprimer
  3. Wow quelle splendeur , particulièrement la photo des deux rives de mer, se rencontrant devant le rocher plein de végétation.

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici <3

*





Mes City Guides




*