Costa Rica jour 2 : le volcan Irazu, le CATIE et l'hôtel Villa Florencia

12/21/2017



Hello ! 

Il est temps pour moi de vous compter la deuxième journée de mon périple au Costa Rica ! 

Après un arrêt à la Basilique Notre-Dame des Anges à Cartago (le Costa Rica est un pays très religieux, et principalement catholique), nous avons pris la route direction le volcan Irazù ! C’est bien la première fois que je me promenais sur un volcan en activité (sa dernière irruption date de 1994, mais elle était mineure), qui plus est le plus haut du Costa Rica (3432 mètres, quand même) ! J’ai été fascinée par le cratère principal : profond de 300 mètres, il accueille une eau si turquoise que j’avais du mal à y croire ! C’est le souffre qui lui donne cette nuance. Le reste du paysage est plutôt lunaire : terre grise et brume épaisse, ce volcan avait un air de mystère, une ambiance vraiment intrigante. En plus de ça, il y faisait plutôt frais, et porter une petite doudoune au Costa Rica n’est pas banal ! 





Nous avons ensuite rejoint le Centre Agronomique Tropical de Recherche et d’Enseignement (le CATIE), dédié à la recherche et à la formation en agriculture tropicale. Ce centre est un des plus importants au monde, et est axé sur la préservation des ressources naturelles, et le développement d’agriculture durable. De manière générale, le pays entier est ultra sensibilisé à la protection de l’environnement et de ses ressources. Dans tous les hôtels où nous avons dormi, il y avait toujours beaucoup de petits panneaux de sensibilisation et d’instruction pour ne pas gaspiller l’eau et l’énergie. La France a beaucoup de choses à apprendre du Costa Rica à ce niveau là ! 

De la même manière, j’ai beaucoup apprécié de voir qu’on respecte tous les animaux, qu’on ne les mette pas en cage et que la chasse soit très réglementée. Les habitants ne tuent même pas les araignées ! Je vous en parle par expérience, croyez moi ! 

Pour en revenir au CATIE : nous l’avons découvert au cours d’un petit circuit à vélo. C’est une super manière de profiter du paysage et des infos du guide, le nez au vent ! Nous avons donc pédalé parmi les plantations et les jardins botaniques, et avons découvert les plants de café et de cacao les plus grands du monde ! Et puis toujours entourés d'oiseaux colorés, de jolies grenouilles (mais méfiance quand même), d'iguanes...


Le soir, nous avons participé à un atelier culinaire à l’hôtel Casa Turire. Même si je n’aime pas trop cuisiner, je me suis surprise à aimer faire revenir mes petits blancs de poulets et à préparer la sauce yaourt-fruit de la passion (c’est hyper bon, je recommande !) Le chef était sympa, et j’ai eu l’occasion de sortir tous les mots d’espagnol qu’il me restait de la fac. C’est toujours chouette d’essayer de faire quelques efforts pour parler la langue du pays, non ? 




Nous avons dormi à l’hôtel Villa Florencia. Les chambres étaient immenses, et j’avais une grande terrasse pour observer les oiseaux (des cassiques, trop jolis avec leur plumes jaunes). Et ils faisaient un de ces boucans ! C’est fou ! Je suis habituée à entendre les moineaux piailler, mais là c’était vraiment autre chose ! Un vrai chant, une jolie mélodie… les pigeons de Paris me semblent bien austères depuis !!



You Might Also Like

4 COMMENTAIRES

  1. Juste WAW ! Je n'ai pas d'autres mots pour exprimer ce que je ressens en lisant et voyant tes photos. Merci de me faire voyager, moi qui n'ai pas encore eu la chance d'aller au Costa Rica !

    RépondreSupprimer
  2. c'est vraiment très beau
    cela donne vraiment envie de voyager
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer

Merci de passer par ici <3

*





Mes City Guides




*